Accéder au contenu Accéder au footer

Une potée de bulbes

Les bulbes à floraison printanière peuvent colorer des potées pour la terrasse ou le balcon.



Ce sont surtout les narcisses qui s’accommodent de la culture en pot. On pourra aussi obtenir de bons résultats avec des variétés de tulipes courtes (trente centimètres) qui ne sont pas aussi gourmandes que les variétés à grand développement culminant à cinquante centimètres. Pour obtenir une floraison massive, il faut choisir des variétés de narcisses et de tulipes fleurissant à la même époque. Si l’on veut prolonger la floraison de la potée, il existe des variétés de tulipes plus tardives, fleurissant début mai.

Après sa plantation, la potée sera laissée à l’extérieur. Si elle est abritée des pluies, il faudra veiller à maintenir l’humidité du substrat. Au cours de l’hiver, nous verrons apparaître de petits cônes verts, grandissant lentement mais sûrement. Quand le printemps se rapprochera, ils libéreront le feuillage et nous guetterons alors de jour en jour l’ouverture de la première fleur.

Attention à l'excès d'eau
Le point essentiel pour réussir une potée de bulbes : il faut un bon drainage. Si le terreau se transforme en marais sous les pluies hivernales, les bulbes pourriront. Pour une évacuation efficace de l'eau, le trou à la base du pot est recouvert par un éclat de poterie. Une couche de graviers est ensuite déposée au fond du pot.

Vos commentaires

  • meyer-genay dit:

    J’avais bien réussi mes potées l’année dernière et je vais voir ce qui va se passer cette année !
    Merci pour vos conseils.

Laisser un commentaire

*

 
Remonter en haut de page Accéder au contenu