Accéder au contenu Accéder au footer

Un parterre de freesias

Tout le monde connaît les freesias qui figurent parmi l’assortiment des fleurs coupées chez le fleuriste. Les corolles de toutes les couleurs sont délicieusement parfumées. Ces freesias peuvent être cultivés au jardin.



Les freesias sont actuellement disponibles dans les jardineries parmi les dahlias, bégonias ou glaïeuls… Les éléments à planter à cette époque ne sont pas des bulbes mais des cormus. C’est ainsi qu’on nomme la base renflée d’une tige contenant des réserves nutritives. C’est sous cette forme que les freesias qui sont des plantes vivaces en Afrique du Sud passent la mauvaise saison.

Ces cormus sont plantés à cinq centimètres de profondeur et à cinq centimètres d’écartement dans une terre bien ameublie. Pour bien réussir la culture des freesias, deux conditions sont essentielles. Il faut un emplacement dégagé pour que les plantes puissent bénéficier du plein soleil durant toute la journée. Il faut aussi un sol drainant.

Les freesias peuvent également être cultivés dans un pot à placer sur la terrasse, en plein soleil. Dans du terreau, il faudra soutenir la croissance des plantes. On appliquera un engrais liquide pour plantes fleuries, surtout lorsque les boutons floraux font leur apparition. Cet été, nous aurons le plaisir de couper des fleurs de freesias pour colorer et parfumer la maison.

 

Vos commentaires

  • meyer-genay dit:

    Bonjour,
    J’en ai acheté pour mettre dans des jardinières sur ma terrasse. La plantation était bien expliquée mais vos conseils sont toujours les bienvenus.
    Christine

  • Valérie dit:

    Le 6 avril, j’ai planté une quarantaine des bulbes de freesias répartis dans deux jardinières et je ne vois rien apparaître. Bizarrement, je ne retrouve même pas trace des bulbes. Que s’est-il passé ? Mes jardinières se trouvaient avec d’autres fleurs et l’ensoleillement est en matinée et fin de journée.

    Merci de vos conseils.

Laisser un commentaire

*

 
Remonter en haut de page Accéder au contenu