Accéder au contenu Accéder au footer

L’arbre à message

On dit qu’à la Sainte-Catherine (25 novembre), tout bois prend racine. Le dicton populaire s’avère bien fondé pour les plantations à racines nues, puisqu’à cette époque les arbres et arbustes ont perdu leurs feuilles et sont donc au repos. Mais n’hésitons pas à planter beaucoup plus tôt des sujets en pots. Le terre toujours chaude favorise une reprise rapide et efficace. Au printemps prochain, les arbustes déjà bien enracinés effectuent une belle croissance et résistent ensuite beaucoup mieux à la sécheresse de leur premier été au jardin.

Cette semaine, plantons un arbre à message.



Un arbuste au beau feuillage argenté persistant, le Viburnum cylindricum, possède une particularité étonnante. Comme avec la touche d’un écolier sur une ardoise, il est possible d’écrire sur le limbe des feuilles avec une baguette. On peut laisser un petit mot doux. Lorsque la personne à qui il est destiné l’a lu, le message peut être effacé avec les doigts. Comment cela est-il possible ?  Les feuilles sont recouvertes par une importante couche de cutine, une cire végétale produite par la plante. Comme ce viburnum vit en altitude, cette cire protège les feuilles persistantes du froid.

Origine : sud-est asiatique

Hauteur à l’âge adulte : 3 m en France et en Belgique

Floraison : à partir de juin, petites fleurs blanches tubulaires, d’où le nom cylindricum

Fructification : petits fruits ronds, noir cireux, portés par des pétioles rouges

Viburnum cylindricum

 
Remonter en haut de page Accéder au contenu