Accéder au contenu Accéder au footer

A Hoegaarden, les jardins de l’enthousiasme

Le jeudi 26 mars dernier, j’ai eu le plaisir de retrouver les jardins de Hoegaarden pour le tournage des présentations de l’émission « Jardins & loisirs » du 12 avril.



tapis-narcisses-jardins-hoegaardenPour l’émission du dimanche de Pâques, je voulais des images pleines de gaieté, avec beaucoup de jaune. Même si les giboulées ne nous ont pas épargnés, je n’ai pas été déçu : les floraisons des bulbes étaient au rendez-vous.

J’ai une tendresse particulière pour ces jardins situés à quelques kilomètres de Jodoigne. La frontière linguistique à peine franchie, vous voici à Hoegaarden, une localité surtout connue grâce à la bière blanche qui porte son nom.

Sur la place de l’église aux jolies maisons anciennes, une porte cochère donne accès à des espaces fleuris toujours peu connus des francophones.

Quatre hectares

Propriété communale, le domaine fut longtemps concédé à un exploitant qui développa surtout la taverne aménagée dans l’ancienne demeure des chamoines faisant face à la haute l’église.

Dans le parc à l’arrière, une promenade avait été créée, parcourant différents petits jardins, dont un espace dédié au roi Baudouin. Les réalisations qui constituaient notamment une vitrine pour des serre-jardins-hoegaardenmatériaux de jardin étaient négligées.

Désormais confié à une association sans but lucratif, le domaine change complètement de visage. Sous la direction de Geert Derom, le jardinier en chef, les membres de la petite équipe ne ménagent pas leurs efforts pour transformer le parc en des jardins de référence, comme il en existe en Angleterre. L’objectif est ambitieux mais les premiers visiteurs ne sont pas déçus par les résultats déjà obtenus.

Cinquante mille bulbes

tapis-de-chionodoxas-jardins-hoegaardenLa promenade vous emmène d’abord découvrir des haies constituées d’arbustes indigènes. Elles vous mènent à la vieille serre en fer forgé qui vient d’être restaurée. Elle est entourée d’arbustes à petits fruits. « Nous accordons une grande importance à la diversité des plantes, raconte Geert. Nous voulons faire connaître les variétés les plus intéressantes en testant au préalable les nouvelles obtentions. »

Au fil de tous les espaces que le sentier parcourt ensuite, des couleurs sont présentes partout dès le mois de mars grâce aux bulbes du printemps dont le nombre est accru chaque automne. Un des plus beaux espaces lors de ma visite : un vieux hêtre abrite un tapis de Chionodoxa forbesii. Les délicates corolles bleues formaient une large zone bleue.

Les jardins de Hoegaarden, Kapittelhuis, 1, ouverts tous les jours de 8 à 17 h  durant la semaine et de 11 à 17 h durant le week-end. Infos : 016.76.78.43 ou www.detuinenvanhoegaarden.be.

 
Remonter en haut de page Accéder au contenu